Dégustation Buddy Alley 2

Frix







Bon, et ben voilà les ami(e)s, il faut bien foirer un brassin à un moment donné, pour moi c’est le n°2…

Pour la première Buddy Alley, la dégustation avait été beaucoup plus concluante après un mois de garde en plus. J’ai donc ouvert les premières bouteilles de Buddy Alley#2 dans le courant du mois de février 2014. Il y a une astringence vraiment trop forte, ça pique sévère !!


Voilà mon analyse du foirage :

– l’assemblage contenait pas mal de froment. J’avais réglé le moulin comme pour le premier brassin mais je crois que ce n’est pas adapté au froment qui s’avère bien plus farineux que l’orge au concassage (en tout cas, c’est ce qu’il m’a semblé). Du coup, la mouture a été assez galère à gérer, à l’arrivée, assez fine.

– en toute logique, la filtration a été plus longue que pour le premier brassin. Et, dans un moment de « prise d’initiative », j’ai voulu repasser le moût en filtration une deuxième fois. Déjà que le premier passage avait été laborieux, le deuxième s’est avéré très compliqué, le gâteau de drêches étant vraiment à la limite du « pâteux ». J’ai donc du le gratter, le casser un petit peu pour que le moût passe. A l’arrivée, la filtration a duré très longtemps.

Je cite l’excellent site Univers Bière : « Quand on rince les drêches trop longtemps ou avec de l’eau trop chaude (supérieure à 80°C) on extrait les tannins du malt ce qui provoque de l’astringence. »

– pour le rinçage, j’avais changé la méthodo par rapport au premier brassin et fait évoluer mon coin brassage. Malheureusement, à cause de la filtration très longue, j’ai du faire chauffer à nouveau l’eau de rinçage. Prise un peu par le temps, je n’ai pas vérifié la température de rinçage. Du coup, je me demande (cf Univers Bière) si l’eau n’était pas vraiment trop chaude…

– j’ai également voulu expérimenter une méthode de fermentation découverte en zonant sur le forum Brassage Amateur : je n’ai pas fait de changement de fût après la première semaine de fermentation (fermentation primaire) comme je l’avais fait lors du premier brassin. Résultat : un faux goût s’est peut-être développé à ce moment là (je n’ai fait aucun changement de fût pendant toute la durée de la fermentation).

Là encore, je cite le site Univers Bière : « Des infections bactériennes peuvent aussi créer de l’astringence comme l’Acéto bactérie et son goût de vinaigre. L’écume marron (kraüsen) qui se forme lors de la fermentation primaire contient beaucoup de résines de houblon et si elle se mélange trop à la bière elle peut dégager des aromes astringents. »

Du coup, j’ai peut-être chopé une bactérie…


En tout cas voilà ce que je retiens pour le prochain brassin :

– on garde l’évolution du coin brassage

– on achète un thermomètre en plus pour surveiller la température de l’eau de rinçage

– on fait gaffe à la mouture (penser, à terme, à changer de moulin…)

– on laisse tomber la double filtration : 1) tant qu’on a pas aménagé un système de pompe entre la cuve d’ébullition et la cuve d’empâtage (trop galère à gérer) ; 2) surtout si la première filtration a été assez longue et laborieuse

– on refait la méthode du changement de fût après la première semaine de fermentation primaire afin d’éviter tout risque d’infection avec le kraüsen, entre autres. Et on ne remet pas le moût prélevé pour le test de densité dans les cuves (je l’ai fait par inattention avant l’embouteillage, je pense que ça n’a pas aidé…) : on reste intransigeant sur la stérilisation.

– on garde 7g de sucre par litre pour l’embouteillage, bon bullage de la bière quand même.


Et puis petite découverte en potassant des recettes pour le prochain brassin : je pensais avoir investi dans un kit pour faire une blonde houblonnée, et bien il s’avère que j’avais acheté un kit pour de la WEIZEN qui s’avère être une bière blanche typique allemande… Génial… Du coup, même si je n’avais pas foiré le brassin, je pense que je n’aurais pas été très fan… Les blanches, c’est pas mon truc à la base.


POINT POTAGER : la bière fait un excellent piège à limaces, changer les pièges tous les 2 jours !

A très vite pour la présentation du PROJET 2014 !!

Laisser un commentaire

Name*
Email*
Url
Your message*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>